Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Bricolage général sur vos armes, kits...

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar cromagnon 07 » 24 Fév 2018 10:50

-ne pas oublier de laisser la ferraille montée sur le bois avant de l'imbiber parce qu'il va regonfler et que le remontage risque de ne pas bien se passer .
-ne pas mettre d'huile ballistol sur le bois c'est pas fait pour .
-le mélange huile de lin avec de la térébenthine va mieux pénétrer les fibres .un nettoyage en surface avec de la térébenthine aide a enlever la crasse superficielle .
LES HOMMES DE L' AGE DE BIERE HABITENT DES TAVERNES
NI DIEU NI MAITRE
Avatar de l’utilisateur
cromagnon 07
 
Messages: 697
Enregistré le: 20 Déc 2016 12:07

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar ducati900ss » 24 Fév 2018 21:03

:sifflote: L'huile de noix (la vraie) permet d'obtenir des bois superbes : essayer c'est l'adopter :oui:
Il est plus noble de se donner tort,que d'avoir le dernier mot ; surtout quand on a raison ! ( F.Nietzsche )
Avatar de l’utilisateur
ducati900ss
 
Messages: 6542
Enregistré le: 24 Oct 2012 18:40
Localisation: Auvergne impitoyable

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar dimitri » 25 Fév 2018 16:03

ducati900ss a écrit::sifflote: L'huile de noix (la vraie) permet d'obtenir des bois superbes : essayer c'est l'adopter :oui:


Salut Ducati;
Ce n'est pas banal ça , comme proposition.
Après t'avoir lu je suis allé regarder en diagonale les infos que je possède sur la peinture ancienne.
Effectivement l'huile de noix (pas l'alimentaire évidemment) est considérée comme très fine et fait partie des huiles siccatives comme celle de lin et....de ricin (?).
Effectivement, à essayer.

cromagnon 07 a écrit:-ne pas oublier de laisser la ferraille montée sur le bois avant de l'imbiber parce qu'il va regonfler et que le remontage risque de ne pas bien se passer .
-ne pas mettre d'huile ballistol sur le bois c'est pas fait pour .
-le mélange huile de lin avec de la térébenthine va mieux pénétrer les fibres .un nettoyage en surface avec de la térébenthine aide a enlever la crasse superficielle .

Salut, du coup j'ai replacé les parties métalliques, assez facilement. Signe, peut être que le bois n'a pas assez bu ou qu'il n'avait pas besoin de boire.

Pâtre a écrit:Bonjour

Je la laverais! Rapidement, pour ne pas qu'elle s'imbibe d'eau.
Après séchage, badigeons à l'huile de lin. Ici, pour une meilleur pénétration, je diluerais l’huile. Plusieurs couches, tous les un ou deux jours, puis plus espacé.
Avec une huile purifié, ça prendra moins de "foncé".
Je prendrais mon temps. Elle a mis du temps à arriver jusqu'ici, cette crosse!

...mais elle n'est pas à moi! Alors: curieux de lire le processus qu tu suivras!

:lecture:


Salut Pâtre,
Oui, l'huile purifiée est de meilleure qualité et je déconseille même d'utiliser l'huile de lin industrielle, brute, en grosses quantités..je ne suis pas sûr que cela sèche vraiment un jour...
En réalité j'ai déjà commencé à traiter, je me demandais si j’étais seul à me poser la question de la sécheresse (j'en vois qui ne touchent à rien et s'engagent à réparer en cas de casse), et éventuellement je suis toujours intéressé pour de nouvelles pistes ou techniques.

Je n'ai pas vraiment d'à priori, ce que je sais, c'est que je ne suis pas partisan d'une remise à neuf, sauf si la solidité d'une partie le nécessite.
Voici comment je m'y prends, rien de bien sorcier:
Premier nettoyage à la térébenthine puis plusieurs passes d'huile de lin brute très liquide (mélangée à + de 50% de térébenthine).
Passes au nombre variable, assez généreuses, en "massant" au doigt ou au chiffon et essuyage du surplus. Je laisse quelques heures et si l'huile mélangée continue à suinter, j'essuie encore au chiffon.
Seconde phase avec un médium à peindre (rien d'autre que de l'huile de lin purifiée avec térébenthine et siccatif) que je mélange de térébenthine à 50 % et effectue des passes de plus en plus concentrées.
A ce stade, je ponce très légèrement entre chaque passe que j'ai laissé sécher, avec un papier émeris très fin, au point de laisser les petites comme les grosses rayures existantes sur le bois.
J'arrête avant d'obtenir un brillant. Il s'agit juste de nourrir le bois et non de le restaurer.
_DSC0429.JPG

Il y a quelques années j'avais huilé un cadet de Vetterli, qui sonnait vraiment comme du balsa. Il avait perdu son vernis et je n'avais pas eu à le décaper. C'est totalement anti-historique, ces armes étaient vernies au tampon, mais c'était (comme dit plus haut) le moindre mal.
_DSC0433.jpg

En ce moment je m'occupe d'une carabine dont l'état est moins préoccupant, tout en laissant la plupart des marques sur le bois.
Je n'ai pas d'images de l'état antérieur, mais c'était un peu misérable d'aspect.

Voilà donc pour te répondre, merci pour ton intervention.
_DSC0423.JPG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
dimitri
 
Messages: 513
Enregistré le: 26 Jan 2012 08:21
Localisation: T.N.V.

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar Jean Louis » 04 Mar 2018 10:10

Bonjours a tous.
J'ai encore le souvenir d'un matin ou heureux d'avoir enfin un fusil hors normes US, le jour précédent je le démonte, au matin je vais voir le bois immensément long et en excellent etat,
Il chute et casse en 2 parties , la cassure est nette, j'ai le moral sous les larmes à cause de mon erreur .
Que faire, le bois de noyer est tellement sec qu'il est fragile presque du verre.

Je vais voir un ami armurier, il m'explique que le bois avec l'age change par manque d'humidite, il récupère de la sciure, glisse des inserts dans des trous et remet grâce a un mélange colle sciure mon fusil redevient comme à son origine. Au tir de 4 cartouches calibre 58 c'est parfait .

Juste pour dire qu'il faut bien faire attention aux vieux bois et mécanismes.
Lire des réponses précédentes ci-dessus qui sont à mes yeux des références de traitements des bois secs.
Jean louis
Jean Louis
 
Messages: 335
Enregistré le: 29 Sep 2005 09:27
Localisation: Nimes le belle

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar ducati900ss » 04 Mar 2018 10:25

:drapeau-blanc: un très vieux bois très sec reste très solide !!! :oui: .........MAIS si au cours de son histoire il a subi l'action de moisissures ou ,pire , des attaques chimiques de la part de
"sorciers de la remise à neuf "....il devient cassant et fragile !!!.....il est " CUIT "...et c'est pas un passage à l'huile qui va lui rendre sa solidité originelle !...... :marteau:
:pas-content: qu'est-ce qu'y faut pas entendre comme sonneries !!!
Il est plus noble de se donner tort,que d'avoir le dernier mot ; surtout quand on a raison ! ( F.Nietzsche )
Avatar de l’utilisateur
ducati900ss
 
Messages: 6542
Enregistré le: 24 Oct 2012 18:40
Localisation: Auvergne impitoyable

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar Jean Louis » 04 Mar 2018 14:22

Alors cher Ducati, quelle proposition comme aide a nos Amis, ne rien faire et sortir le mouchoirs ou lire ton dernier post ?
Mon copain a mis quelque temps pour remettre le bois en condition ! ( Daniel est un ancien qui a un coup de taillage de bois superbe, il m'a fait un gravage de bois sur un Shilho Sharps qui lui laisse encore des sueurs froides et moi a l'époque un mois sans dormir , les 2 cotes d'un Sharps ne sont pas identiques, il a même fait des outils spéciaux, pour moi, que pour moi, les amis c'est ça faire plaisir )

Un bois sec est comme une étoupe, ça crisse, ça glisse sous la taille qui va partir dans le cote qui n'est pas le bon, un morceaux de bois d'ébène n'est pas taillable, mais a polir il est incomparable !
Un vieux bois mérite l'huile et le bain, il faut parfois quelques semaines ou mois, mais il va revenir, doucement, tendrement, faut il avoir le temps, le bon produit, la bonne température et surtout la passion d'attendre !
Une autre indication, il faut du nez, l'odorat est primordial dans toute remise en état !
Jean Louis
Jean Louis
 
Messages: 335
Enregistré le: 29 Sep 2005 09:27
Localisation: Nimes le belle

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar donald » 04 Mar 2018 15:13

Je tenais à vous part d'une de mes réfection d'une vieille crosse marquée partout de coups. C'était une horreur à regarder...
J'ai commencé à enlever le vieux vernis avec du savon noir dans la baignoire en frottant avec du scotch bridge, vous savez le truc vert pour gratter. J'ai recommencé plusieurs fois.
Ensuite, j'ai entouré le bois dans une serviette de plage en éponge en faisant plusieurs tours et pendant une période de quinze jours au moins, je l'ai arrosé deux ou trois fois par jour.
Tout a gonflé et les coups ont disparu.
Ensuite pendant plusieurs mois je l'ai laissé à l'air libre pour qu'il sèche. J'ai pris le temps.
Après, huile de lin tous les jours, de façon abondante et au moins quinze jours. A la fin, rien ne rentrait plus, donc je savais qu'il était saturé.
La crosse paraît toute neuve.
Tous les tireurs me demandent comment c'est possible en voyant les photos avant.
Le seul problème, c'est qu'elle a pris quelques centaines de grammes de poids.
donald
 
Messages: 795
Enregistré le: 28 Juin 2011 20:19
Localisation: Ile de France

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar bistenfoil » 04 Mar 2018 19:16

je n'ai jamais pratiqué, mais il parait qu'au fer à repasser avec un linge humide (genre pattemouille) ça marche aussi.
"...quand on a une arme on s'en sert, quand on n'en a pas, on ne s'en sert pas" (Sophie Marceau)
Avatar de l’utilisateur
bistenfoil
 
Messages: 16738
Enregistré le: 12 Mar 2007 19:14
Localisation: 94... pour le moment.

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar donald » 04 Mar 2018 19:28

oui ça marche, je l'ai testé aussi.
donald
 
Messages: 795
Enregistré le: 28 Juin 2011 20:19
Localisation: Ile de France

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar bbrmque » 05 Mar 2018 00:08

donald a écrit:oui ça marche, je l'ai testé aussi.


Pareil, c'en est même presque surprenant :sourire:
Citation de la momie : "Vous n'aurez pas ma liberté de panser..."
UFA et UNPACT
Avatar de l’utilisateur
bbrmque
 
Messages: 5336
Enregistré le: 04 Mai 2013 16:49
Localisation: Guadeloupe

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar remington59 » 05 Mar 2018 07:38

bien sur

du moment qu'il ne manque pas un morceau de bois
"le danger n'est plus le bruit des bottes mais le silence des babouches"

Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances, dis toi bien que le grand chêne lui aussi un jour a été un GLAND


UNPACT Member
Avatar de l’utilisateur
remington59
 
Messages: 28613
Enregistré le: 25 Nov 2005 09:58
Localisation: nord, pas loin des baraques à frites fraiche, ben ouais, pas des congelées

Re: Traiter un bois d'origine "trop sec" ?

Messagepar ducati900ss » 05 Mar 2018 11:38

Jean Louis a écrit:Alors cher Ducati, quelle proposition comme aide a nos Amis, ne rien faire et sortir le mouchoirs ou lire ton dernier post ?

..................Une autre indication, il faut du nez, l'odorat est primordial dans toute remise en état !
Jean Louis


En effet ,cher Jean-Louis ,si on a le " nez " ,on n'achète pas le bois moisi , bouffé par la mérule ,ou les insectes,ou quand il est dégradé par les produits chimiques ,(pour foncer un bois clair,
des imbéciles utilisent de l'acide sulfurique !!!.....pour décaper : la soude caustique,ou la potasse ,sans neutraliser .....etc etc ) après on vient dire que le bois sec est cassant !).............
Il faut quelquefois se résigner à admettre que c'est "foutu " ......
Il est plus noble de se donner tort,que d'avoir le dernier mot ; surtout quand on a raison ! ( F.Nietzsche )
Avatar de l’utilisateur
ducati900ss
 
Messages: 6542
Enregistré le: 24 Oct 2012 18:40
Localisation: Auvergne impitoyable

Précédente

Retourner vers Remise en état, réparation et préparation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités