jaspage

Bricolage général sur vos armes, kits...

Messagepar whit56 » 12 Nov 2007 20:59

Bonjour,
qui n'a pas un jour été ébloui par un beau jaspage, avec ses reflets bleu et gris?
Je suis à la recherche de documents décrivant cette technique.
merci à tous pour vos lumières.
Avatar de l’utilisateur
whit56
 
Messages: 107
Enregistré le: 02 Oct 2005 19:42
Localisation: bretagne

Messagepar tvlle » 13 Nov 2007 12:24

Salut,
si mes souvenirs sont bon,il faut faire cuire la piece que tu veut jasper dans un recipient en fonte (ou autre?)
et la tramper ensuite dans de l'huile de moteur une certain e vitesse

pour refaire un jaspage,juste le metre sur une plaque a chaufé

sinon j'ai vus quelque par qu'on pouvais utiliser du cyanure????
:salut:
Modifié en dernier par tvlle le 13 Nov 2007 12:35, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
tvlle
 
Messages: 802
Enregistré le: 23 Mar 2007 20:52
Localisation: sud

Messagepar nounours28 » 13 Nov 2007 18:32

bonjour
tu brosses ta piece à la brosse metallique.
tu poses ta piece sur une brique.
et tu fais des zébrages avec un chalumeau
a bonne visée bon tir
nounours28
 
Messages: 74
Enregistré le: 05 Oct 2005 16:20
Localisation: PARIS-BONNEVAL

Messagepar early bird » 13 Nov 2007 20:49

Bonsoir ,

Sur les platines ,le jaspage etait souvent une conséquence de la cementation ; On mettait la plaque a chauffer et on la saupoudrait de corne rapée , la couleur se faisait selon l'épaisseur de corne qui tombait sur la plaque, on était loin de la cémentation à coeur mais cela devait augmenter un peu la resistance à l'usure.
Il n'y a pas de gens extraordinaires, juste des gens ordinaires avec une volonté extraordinaire
Avatar de l’utilisateur
early bird
 
Messages: 5540
Enregistré le: 28 Sep 2005 08:45
Localisation: 03

Messagepar razorback1010 » 14 Nov 2007 08:23

Le jaspage : première méthode réussie de cémentation. L'apport en carbone se faisait avec de la corne brûlée ou du cuir. La pièce est soit enfermée dans un récipent (le plus souvent en fonte) au milieu de poussière de charbon de bois et de corne brûlée (au moins deux cm tout autour) ou entourée de multiples couches de chutes de cuir, puis mise à chauffée aux alentours de 850 ° pendant 1/2 h environ. Elle est ensuite trempée immédiatement à l'eau froide aérée (j'utilise au fond du seau un diffuseur d'aquarium, placé sous la grille de récupération des pièces). Comme sur tout travail d'armurerie c'est la préparation qui compte : polissage et dégraissage. Les résultats obtenus sont authentiques et très beaux.
If you run, you'll only die tired
Avatar de l’utilisateur
razorback1010
 
Messages: 622
Enregistré le: 04 Mar 2007 20:22
Localisation: Back to France

Messagepar early bird » 14 Nov 2007 09:47

Voila ce que c'est quand on a une bonne mémoire (ou que l'on est moins bordélique dans sa documentation :wink: ). Merci à razorback1010 pour sa réponse compléte , c'est la méthode à laquelle je faisait allusion. :pouce:
Il n'y a pas de gens extraordinaires, juste des gens ordinaires avec une volonté extraordinaire
Avatar de l’utilisateur
early bird
 
Messages: 5540
Enregistré le: 28 Sep 2005 08:45
Localisation: 03

Messagepar razorback1010 » 14 Nov 2007 10:01

early bird a écrit:Voila ce que c'est quand on a une bonne mémoire (ou que l'on est moins bordélique dans sa documentation :wink: ). Merci à razorback1010 pour sa réponse compléte , c'est la méthode à laquelle je faisait allusion. :pouce:

de nada! :papanoel:
If you run, you'll only die tired
Avatar de l’utilisateur
razorback1010
 
Messages: 622
Enregistré le: 04 Mar 2007 20:22
Localisation: Back to France

Messagepar tvlle » 14 Nov 2007 11:09

A oui,elle est complette et authantique :pouce: :pouce:
Merci
et pour extrair un jaspage,juste par curiosité,avez vous des idées?
:salut:
Modifié en dernier par tvlle le 14 Nov 2007 11:11, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
tvlle
 
Messages: 802
Enregistré le: 23 Mar 2007 20:52
Localisation: sud

Messagepar remington59 » 14 Nov 2007 16:22

oui
toile émeri trés fine et laine d'acier :pouce: :pouce: :salut:
"le danger n'est plus le bruit des bottes mais le silence des babouches"

Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances, dis toi bien que le grand chêne lui aussi un jour a été un GLAND


UNPACT Member
Avatar de l’utilisateur
remington59
 
Messages: 30233
Enregistré le: 25 Nov 2005 09:58
Localisation: nord, pas loin des baraques à frites fraiche, ben ouais, pas des congelées

Messagepar tvlle » 14 Nov 2007 18:23

A bon! tout simplement,
merci bien Remingnton :pouce:
:salut:
Avatar de l’utilisateur
tvlle
 
Messages: 802
Enregistré le: 23 Mar 2007 20:52
Localisation: sud

Messagepar razorback1010 » 14 Nov 2007 18:40

Le fait que le jaspage puisse s'ôter à la toile émeri montre bien la très faible épaisseur de la couche "durcie", comparé à une cémentation moderne (industrielle ou même domestique de type "kasenit"), mais l'esthétique est toute autre, de même que l'authenticité de l'aspect.
If you run, you'll only die tired
Avatar de l’utilisateur
razorback1010
 
Messages: 622
Enregistré le: 04 Mar 2007 20:22
Localisation: Back to France

Messagepar razorback1010 » 14 Nov 2007 18:43

razorback1010 a écrit:Le jaspage : première méthode réussie de cémentation. L'apport en carbone se faisait avec de la corne brûlée ou du cuir. La pièce est soit enfermée dans un récipent (le plus souvent en fonte) au milieu de poussière de charbon de bois et de corne brûlée (au moins deux cm tout autour) ou entourée de multiples couches de chutes de cuir, puis mise à chauffée oh !!! je voulais écrire chaufferaux alentours de 850 ° pendant 1/2 h environ. Elle est ensuite trempée immédiatement à l'eau froide aérée (j'utilise au fond du seau un diffuseur d'aquarium, placé sous la grille de récupération des pièces). Comme sur tout travail d'armurerie c'est la préparation qui compte : polissage et dégraissage. Les résultats obtenus sont authentiques et très beaux.

A priori, même à 8h23, je ne suis pas réveillé ! :calimero:
If you run, you'll only die tired
Avatar de l’utilisateur
razorback1010
 
Messages: 622
Enregistré le: 04 Mar 2007 20:22
Localisation: Back to France


Retourner vers Remise en état, réparation et préparation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités