fusil lorenz 1854

Les armes à poudre noire d'épaule ou de poing à percussion.

fusil lorenz 1854

Messagepar gerard45 » 08 Mar 2015 11:40

bonjour . je suis tente par l achat d un fusil lorenz 1854 . pour tirer a 100m . quelqu un peut il me donner la longeur du pas de rayures et encore mieu les resultats a 100m , ?? merci a tous
gerard45
 
Messages: 4
Enregistré le: 08 Mar 2015 11:26

Re: fusil lorenz 1854

Messagepar bouc1234 » 12 Mar 2015 21:50

pas trouvé, ça doit pouvoir tirer du minié, les rayures m'ont l'air adaptées puis à cette époque, c'était la période

d'après le net, ça tire du 54 à compression et les balles minié passent aussi, pas courant comme flingue
bouc1234
 
Messages: 328
Enregistré le: 04 Jan 2009 18:05

Re: fusil lorenz 1854

Messagepar early bird » 13 Mar 2015 11:22

C'est un flingue qui a surtout connu du service pendant la guerre de secession , il est bien connu et apprecie des tireurs US aujourd'hui
Il n'y a pas de gens extraordinaires, juste des gens ordinaires avec une volonté extraordinaire
Avatar de l’utilisateur
early bird
 
Messages: 4352
Enregistré le: 28 Sep 2005 09:45
Localisation: 03

Re: fusil lorenz 1854

Messagepar gerard45 » 15 Mar 2015 10:26

il y en a un sur nb a 700 e j esite
gerard45
 
Messages: 4
Enregistré le: 08 Mar 2015 11:26

Re: fusil lorenz 1854

Messagepar GMCCCKW352 » 16 Mar 2015 15:36

D'après un livre sur les armes, voici ce qu'on peut en dire: Ce système d'arme comprend un fusil d'infanterie et une carabine de chasseur. Créé en 1854 pour remplacer les armes du système Augustin qui utilisaient des boule de fulminates pour la mise à feu. (le Lorenz utilise des capsules, qu'on appelle maintenant amorce]
Il participa avec plus ou moins de bonheur à des batailles multiple. Contre la France, il fit merveille en 1859 à Magenta. Nombreux témoignages de l'efficacité de la carabine de chasseur. La Franc de gagna la victoire qu'au prix fort [manière politiquement correcte de dire qu'on avait plus de chair à canon à sacrifier que les autrichiens].
Les américains en importent beaucoup pour la guerre civile, dans les deux camps.
Contre la Prusse, il montre ses limites fasse au fusil à aiguille Dreyse (celui que ceux qui n'y connaissent rien croient supérieur au Chassepôt parce qu'on a perdu...) à chargement par le culasse. La fameuse défaite de Sadowa qui convainquit même les plus réticents de la nécessité d'une arme à rechargement par la culasse dans tous les pays du monde.
Arme excellente et précise, à baïonnette à douille en Autriche
Son utilisation pendant la guerre de 1870 par la France laissa le souvenir d'une arme robuste et précise.

Le canon du fusil: octogonal sur 15 cm au tonnerre, puis cylindro-conique. 95 cm de long, calibre de 13,9 mm (.54) à quatre rayures à droite au pas de deux mètres dix. Certaines armes qui sont passées par la guerre de sécession ont été réusiné au calibre .58
Deux types de hausse: cran de mire simple (comme pour le 1822Tbis) avec guidon fixe monté sur queue d'hirondelle; ou hausse à planchette et à curseur montée elle aussi sur queue d'hirondelle, graduée de4 à 900 pas, à l'origine seulement pour les fusil s destinés aux officiers. Puis sera généralisée sur toutes les armes à partir de 1862.

Le canon de la carabine: Calibre 13,9 mm, à 6 pans au tonnerre jusqu'à 11 cm de la bouche, où il devient cylindro-conique. Longueur total de 71 cm, à 4 rayures Je n'ai pas de précision sur le pas. Le même que celui du fusil ou plus court? Guidon en forme de lame sur un bloc brasé. Hausse d'origine très particulière, avec planchette, mais je n'ai rien compris à sa description. Toutefois, la planchette est souvent absente parce que perdue par mauvais vissage de sa vis d'arrêt.

Munition pour les deux: 4 grammes de poudre noire avec une balle de 30 g [pas de précision sur sa forme], le papier de la munition faisant office de calepin, comme souvent à l'époque. D'après les données de l'époque, son pouvoir de pénétration était de 13 à 15 cm de bois à 45. mètre, et la vitesse de 373 m/s [à la bouche ou à 450 m?]

Nota: ces données sont peut-être erronées sur certains points. En effet, il est écrit: masse de la poudre: 4g, masse de la balle: 30g, masse de la cartouche: 30g. Même en négligeant la masse de l'amorce et du papier, chez moi 30+4 = 34 donc 34 grammes mini pour la cartouche, et non 30! Alors, laquelle (ou lesquelles ) de ces trois masses sont erronées: celle de la poudre, de la balle ou de la cartouche?
GMCCCKW352
 
Messages: 1069
Enregistré le: 14 Sep 2009 21:06

Re: fusil lorenz 1854

Messagepar dormamu » 22 Aoû 2015 00:25

Bonjour!
Le pas est variable selon le calibre et le constructeur voir même la version d'origine.
A ma connaissance cela va de 660 à 1080.
Le fusil Lorenz est une bonne arme, mais il faut avouer qu'en version d'origine, le constructeur avait prévu plusieurs canons à des fins spécifiques ( tir, chasse etc)
Il ne faut pas oublier non plus que c'était une époque très anarchique et ou chaque armurier
vendait presque une munition de sa conception afin de fidéliser ses clients.
Depuis les choses ont bien changés et c'est heureux pour notre sécurité.

Salutations Dormamu
dormamu
 
Messages: 224
Enregistré le: 21 Fév 2015 19:06

Re: fusil lorenz 1854

Messagepar ducati900ss » 21 Sep 2015 15:55

:2: Si c'est pas court ,c'est long!!! .....et si c'est court,c'est pas long !!!!......c'est pourtant simple !!! :ane:
Il est plus noble de se donner tort,que d'avoir le dernier mot ; surtout quand on a raison ! ( F.Nietzsche )
Avatar de l’utilisateur
ducati900ss
 
Messages: 6038
Enregistré le: 24 Oct 2012 19:40
Localisation: Auvergne impitoyable


Retourner vers Percussion

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités